Appelez-moi mademoiselle...

Publié le par anne couture

Mademoiselle Joséphine même, charmant modèle de P&M pattern élu robe préférée à coudre et à porter.

J'ai cousu une première toile dans une chute histoire de valider la taille, j'ai compris qu'il fallait juste descendre les emmanchures et décidé en sus de doubler entièrement le corsage à la façon Burda, profitons-en pour allonger au max la jupe et pavaner dans sa robe de princesse.

Appelez-moi mademoiselle...
Appelez-moi mademoiselle...
Appelez-moi mademoiselle...

J'ai voulu faire ma maligne en posant la FE légèrement en dessous du dos pour le pas que le haut de ladite FE me démange et être sûre que ma couture du milieu dos soit bien droite, sauf que j'avais déjà cousu la ceinture en double et que bien sûr ça ne passe plus pour saisir la FE en sandwich entre la doublure et le tissu extérieur (si tu comprends pas sache juste que je me suis mis une claque en voyant le résultat). Donc pas de sandwich, c'est pas aussi beau que je le souhaitais à l'intérieur mais tant pis (suis bonne pour refaire une robe moi !).

Je suis contente, et j'ai tout plein de compliments quand je la porte.

Ah. Et j'ai des poches. Vive les poches. C'est la vie les poches.

Pour ce faire, j'ai pris mon modèle fétiche aka celles de la robe Aubépine de Deer and Doe, parce qu'elles sont bien profondes.

Appelez-moi mademoiselle...
Appelez-moi mademoiselle...

Je crois que vous savez tout...

Et avec la grosse chute d'un m, une 'tite blouse ! Rendez-vous dès que j'aurais de belles photos !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Sublime. Quelle jolie robe. Le tissu est vraiment magnifique. Tu dois bien l'apprécier ces jours ci. Bravo.
Répondre
A
Merci ! En fait la viscose est un peu chaude, bonne excuse pour recommencer avec du lin !